ferme-permacole-fragaria

Le fraisier : le petit fruit de Septembre 

ferme permacole

Les variétés

Il existe de très nombreuses variétés de fraisiers, que l’on peut classer ainsi :
• Les variétés non remontantes produisent sur une période de 3 à 4 semaines mi mai à mi juillet

• Les variétés remontantes produisent en 2 fois de Juin aux gelées.

A  La ferme permacole nous avons actuellement 300 pieds sur lequels nous avons recupérer des stolons que nous allons replanter sur un nouveau parc avec de l’ail comme l’année derniére et de la bourrache.

L’année dernière, nous les avions planté au printemps et ils ont produit de Juillet à ce jour, nous les avions commandés sur la recommandation de Terre vivante chez les pépinières Martailliac, les pieds étaient d’ailleurs superbes. Les variétés retenues étaient les Charlottes, les cirafines et les maras des bois. Pour cette première année, nous cueillions encore actuellement des charlottes d’un parfum fantastique que Jérome Munster le chef du restaurant bio de La Source dorée.

En jouant sur la gamme des variétés, on peut avoir une production de fruits de mai à octobre.

Où les planter et comment les planter

Ils s’épanouissent dans des sols légers, plutôt acides et riches en humus. Il est conseillé de les laisser en place 3-4 ans, d’arracher et de replanter sur une autre parcelle de nouveaux plants.

La plantation des variétés remontantes et non remontantes se fait aux mêmes époques.

Avant plantation : Il est nécessaire d’ameublir à la grelinette le sol sur 30 cm et d’incorporer en même temps une fumure organique (compost bien décomposé ou engrais azote organique).

La densité de plantation doit être de 4 à 6 pieds par m2 soit une distance entre plants sur la ligne de 20 à 30 cm. Les plants doivent avoir le collet affleurant la surface du sol, une fois celui-ci tassé et arrosé. Le cœur ne doit jamais être recouvert de terre. Après la plantation, il faut veiller à maintenir en permanence une bonne humidité.

Pour une production de fruits accélérée (de 2 à 4 semaines), on peut forcer les plants en posant des petits tunnels avec un film PVC à partir de février. Couvrir en priorité les variétés précoces. Dans ce cas, il faut penser à bien aérer les tunnels dans la journée à partir du début de la floraison et à arroser.

Le fraisier craint les températures inférieures à -10 °C et l’humidité stagnante, surtout en hiver.

Pour favoriser l’enracinement et le développement végétatif, il est indispensable de couper les hampes florales dans le mois qui suit la plantation. Par la suite, en cours de culture, les stolons (ou filets) doivent être coupés.

NB : Septembre est le meilleur moment pour renouveller sa fraiseraie.

Enfin, nous vous conseillons de planter au milieu de vos fraisiers de l’ail et de la bourrache.

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.