jardin d'eden à la Source dorée

Stage de greffe et d’apiculture naturelle organisé à la Source Dorée 

Par Maurice CHAUDIERE

Un article de Karine Lardans

jardin d'eden à la Source dorée

jardin d’eden à la source dorée

Ah ! Quel merveilleux week-end ! La Source Dorée a eu l’honneur d’accueillir Maurice Chaudière du 23 au 25 août dernier.  Et sous le soleil en plus !

Avec passion, simplicité et poésie, M. Chaudière nous a fait partager sa vision humaniste et écologique d’intervention sur la Nature à travers deux de ses spécialités : la greffe sur arbres sauvages et l’apiculture naturelle.

En clair, sa vision est de conjuguer Culture et Nature dans le respect des deux, ou comment altérer la Nature de la manière la moins violente possible.

L’organisation de ces 3 jours s’est déroulée comme suit :

  • 2 journées autour de la greffe
    • Une présentation introductive de la philosophie de la greffe par M. Chaudière. Là on adhère ou pas. Tous les participants ont adhéré, ouverts et curieux.
    • Une présentation des différents types de greffe pouvant être  réalisées : quoi, quand, comment, pour et sur quel type de plante…
    • Une mise en pratique pour apprendre aussi bien à préparer le greffon que les porte-greffes et bien sûr pour s’exercer à certaines greffes.
    • Présentation d’un film sur la greffe de pistachier
    • Intervention sur le terrain pour : apprendre à reconnaître certaines plantes, prélever des greffons sur certains arbres de La Source Dorée (abricotiers, cerisier), greffer sur arbres sauvages (notamment les pruniers)
  • 1 journée sur l’apiculture naturelle
    • Présentation de la ruche Héliante, arrondie en terre cuite, dont l’utilisation respecte le fonctionnement de l’essaim. Cette ruche, belle par sa simplicité, fait office de ventre, d’incubateur où les abeilles y travaillent de manière naturelle
    • Présentation de la ruche extensible, à cadres, permettant de lutter naturellement contre le varoa. Cette ruche a pour intérêt de respecter l’essaimage naturel des abeilles, d’aider les abeilles à se débarrasser naturellement du varoa, de prélever facilement miel, propolis et gelée royale, avec deux ruches en une.

Ces trois jours se sont déroulés dans une ambiance, comme toujours, conviviale et passionnée. Les participants étaient dans l’ensemble enchantés des échanges. Et des échanges, il y en a eu … à tel point que, les questions fusaient, même pendant les pauses…Et des échanges entre participants, il y en a eu aussi : d’expériences, de réflexions, mais aussi de greffons, de semences et de savoir-faire. Ainsi, Jean-Baptiste a poursuivi la dernière journée apiculture en présentant, à ceux qui le désiraient, le fonctionnement des ruches qu’il gère à La Source Dorée. Comme toujours, les repas préparés par Jérôme Munster étaient délicieux et savoureux et ont délecté les papilles des participants ayant choisi la formule du repas compris. M. Chaudière était, quant à lui, ravi, de ses 3 jours. Il a trouvé les participants très ouverts et impliqués dans cette formation. Il remercie vivement et chaleureusement La Source Dorée pour l’accueil qu’il a reçu. Je tiens à remercier affectueusement toute l’équipe intervenant à La Source Dorée. Grâce à elle, ce lieu offre toutes les conditions pour réaliser des évènements dans les meilleures conditions. A très bientôt pour un nouvel évènement…   Karine LARDANS

4 réponses
  1. Louise
    Louise dit :

    Bonjour Karine,
    Oui c’était un séjour fait de rencontres et de découvertes passionnantes, mais à mon humble niveau de débutante en permaculture, je n’ai pas adhéré à ces approches, qui m’ont semblé pleines de violence, faite aux arbres dans le cas des greffes, et faite aux abeilles dans le cas de l’apiculture en ruche solaire. Greffer « tout sur n’importe quoi » m’a fait songer à l’apprenti sorcier, ou comment l’être humain s’imagine pouvoir obtenir n’importe quoi en asservissant son bien le plus précieux : la Nature qui l’héberge. De même pour les abeilles, il m’a semblé qu’elles étaient très fortement sollicitées et stressées par ce type d’approche… Mais ces trois jours m’ont ramenée à un questionnement plus vaste, comment nourrir la planète sans consummer ses ressources, comment redonner à l’espèce humaine sa place dans son écosystème …
    Très cordialement, Louise
    ps : merci aux propriétaires de la Source Dorée pour ce lieu chaleureux et apaisant

    Répondre
    • lasourcedoree
      lasourcedoree dit :

      Bonjour, Louise
      Merci pour ce commentaire et ce partage de ton ressenti. c’est une question de fond que tu ouvres sur l’intervention de l’homme sur la nature, sujet largement abordé par Maurice dans son stage. Faut il choisir un non interventionnisme total ou intervenir de façon responsable, c’est un choix auquel chacun va répondre certainement avec son ressenti personnel. Néanmoins tout est interventionnisme, dès qu’il y a de la vie, les plantes entre elles ne sont pas pacifiques. Alors l’élement de mesure de l’intervention n’est pas aisé peut être se trouve t’il dans l’intention et le respect avec lequel on le pratique. Oui c’est un vrai questionnement que celui de la place de l’homme dans l’écosystème. Je crois percevoir que la notion de respect est importante dans ton approche et me semble fondamentale, tu nous interpelles sur cette valeur, je pense que Maurice integre sincerement cette valeur dans son approche et certainement sera t’il sensible à ta perception qui merite d’être partagée et débattue. je te remercie pour l’ouverture de ce questionnement. permabizbio Nathalie

      Répondre
  2. pascale
    pascale dit :

    bonjour
    Contrairement à louise, j’ai adoré l’approche de M. Chaudière pour apprendre la greffe. En tant qu’arboricultrice bio qui veut vivre de ce qu’elle produit sans pour autant tout transformer autour de moi, j’ai compris comment limiter mon intervention de « greffeur » aux seuls gestes nécessaires. Je remercie vivement Maurice chaudière de m’avoir donné accès à la globalité de la question de la greffe sans quoi je n’osais pas me lancer. Le stage me restera en mémoire longtemps, tant par son cadre que pas les gens croisés. pascale

    Répondre
    • lasourcedoree
      lasourcedoree dit :

      Bonjour, Pascale,

      Merci pour ton témoignage d’arboricultrice. n’hésite pas à nous poster quelques photos de ton verger afin que nous les mettions en liens ! Au plaisir d’une nouvelle rencontre. Nathalie

      Répondre

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.